Nouvelle(s) à chute : l’art de surprendre…

Est-ce la formule intrinsèque au texte de la nouvelle, relativement court, qui en inspire la chute, forcément surprenante ? Ou est-ce, à l’inverse, ce renversement final qui dicterait − en toute logique − une construction pleine de sous-entendus et de mystères, aux frontières de genres propices tels le polar ou le fantastique ?

Découvrez ce dossier pédagogique en téléchargeant le PDF (réservé aux enseignants)

Tous les titres associés

Accès enseignant

Inscrivez-vous ou saisissez vos identifiants magnard.fr pour accéder aux ressources réservées aux enseignants.

×

Déconnexion ...

Déconnexion en cours ... veuillez patienter ...
×

 

 
×